Porn stars anal ce mec à une grosse bite

412
Published on septembre 16, 2021 by

Le sexe anal pour cette porn star

Une belle blonde superbement bien foutue,  aime littéralement le cul, surtout quand elle se fait mettre en profondeur par une grosse bite. Il lui suffit de se réveiller le matin avec une putain d’envie, faut dire que la putritude est dans ses gènes à cette blondasse salope. Quel pied ça doit être d’avoir une copine comme elle, parfaitement chienne et soumise a ses pulsions et au sperme chaud.

Durant une belle journée cette starlette du porno bien connu pour aimer le sexe anal, se fait appeler par une des productions avec laquelle elle a l’habitude de travailler pour ses films x. Leur professionnalisme à toujours été le critère de confiance de cette nana, la production à été clair, il faut pour cette nouvelle production une fille qui encaisse la sodomie.

Sachant qu’ils frappent à la bonne porte avec elle, ils lui proposent quelque chose qui savent est le déclencheur chez cette fraîche bonasse, une méga grosse queue bien épaisse. Comme un chien attiré par un bon steak, cette chienne en chaleur ne peut refuser une telle opportunité de se faire limer sa chatte anal par un mec bien membré.

 

Faut que sa écarte dur !

Le jour j est donné, elle est contente et part avec un sourire certain, hâte de découvrir le paquet qui l’attend dans le pantalon d’un bon pineur. Elle n’a jamais eu l’occasion de tourner des films porno avec cet homme depuis qu’elle est devenue porn star, une chose est sûr, l’inconnue la fait d’autant plus mouillée. Cette ravissante pouffiasse se met en valeur, bas résilles, tunique moulante et sexy, surtout rose, la couleur qui la rend encore plus pute. Elle arrive sur le tournage et vois déjà des acteurs en train de travailler.

Elle attend, regarde son téléphone se rappelant ses premiers castings porno tout en  se demandant  dans combien de temps  se sera son tour. Jouant du téléphone ses fantasmes se diffuse dans sa tête, imaginant un méga calibre lui écartant le trou de balle comme si il l’ouvrait en deux. Se faire tasser par un jeune homme dans l’ effervescence de ses hormones. Voilà ce qui lui donne toute son envie, son anus éclater, défoncer jusqu’à ce qu’elle boite.

Le producteur vient enfin vers cette actrice x, lui tapant la bise et la félicitant sur son accoutrement de pétasse, il l’invite au petit salon afin de parler des attentes du film. Connaissant bien sont travail, elle accepte toute les conditions et est même prête a travailler plus pour que le résultat soit à la hauteur des attentes pour cette prod. Dans les faits, c’est surtout qu’elle veut profiter le plus longtemps possible d’avoir un engin de travaux public qui va lui pilonner le fion.

 

Une vraie bénédiction pour son cul

Enfin le moment attendu arrive, la blondasse arrive  sur la scène faisant abstraction de toutes les personnes présente sur le tournage. Le mec arrive tranquillement, les mains dans les poches, lui parle brièvement. Le pélo a l’air satisfait, faut dire que cette fille est vraiment splendide, son cul a l’air magnifique. Ils s’embrassent sans plus attendre, l’excitation de leur mélange de langue fait bander le gonz, une grosse bosse se forme dans son slip. En bonne garce, ses yeux son rivés dessus, elle remarque vite quand une bite se tend sur son passage. Son 6 ème sens lui permet de détecter la pine pleine de jus, un peu comme une mouche est attirée par de la sucre.

Ses mains se jette sur la bonne bosse, caressant doucement tout en regardant la braguette de l’acteur, lui la pelote comme un forcené, comme si il n’avait pas baisé depuis des lustres. Le mec baisse son short et son string en même temps pour entrevoir sont boule de compétition.  C’est kiffant pour elle de se sentir désirable comme ça, elle glisse la braguette vers le bas et extrait enfin la queue XL du mec. Waouh, belle taille, superbe grosse bite, elle le félicite et sait à présent que c’est comme une bénédiction pour son anus, son cul va dérouillé sévère.

 

Une pénétration douloureusement bonne

La pétasse se met en action elle lubrifie avec sa bouche en taillant une pipe. Crachant dessus, le sexe est trop épais pour ses lèvres pourtant habitées, elle ne peut aller plus bas que le gland. On la croirait sucer une grosse fraise, c’est magnifique à voir, mouillant comme une salope, elle se doigte le clito pendant qu’elle essaie de tenter d’aller le plus loin possible, quitta s’étouffer avec.

Maintenant que le mec est bien conditionné, il la retourne et la met en doggystyle sans plus attendre. Etant à genoux, il lui lèche l’anus et balance de gros mollard dessus. Faut croire que se faire cracher sur la rondelle la fait encore plus mouillée, elle gémit sans même que la sodomie n’est commencée. Ni une ni deux, le gros gland de la pine se met en force devant le trou, il force, elle grimace et met sa main sur lui comme pour le retenir. Ne prenant pas en compte le fait qu’elle lui met un petit stop comme pour lui dire « vas y doucement pour le sexe anal » le mec rentre d’un coup son gland en forçant. La meuf se met a gueulée, la seule fois ou elle avait autant criée c’était lorsqu’elle avait encaissée une double pénétration pour la première fois. Cette introduction d’une grosse bite dans son trou du cul est douloureuse à priori, en même temps c’était un peu ce qu’elle voulait non ?!

 

La jouissance anal suprême

Ainsi ce mec la pilonne, la défonce pendant de longues minutes, sans aucune pause pour ne pas perdre la tronche qu’elle tire en vidéo, le mec l’enchaîne de position en position. Jamais elle ne s’est faite autant défoncer l’anus en sodomie, elle ne fait que couiné comme une pimbêche, se doigte comme une malade pendant que la bite la ramone en profondeur.

Probablement ce qui est la meilleur scène est sans doute la dernière posture. Cette salope est sur lui, face à la caméra, le mec est grand elle peut donc facilement prendre appui sur avec ses pieds sur les cuisses de l’acteur.  Le mec est assis, la blonde est sur lui dos tourné, et parfaitement empalé sur la teub dur. Le pélo lui met les mains sur la nuque pour lui baissé la tête et la mettre en mode soumise.

Là il la démonte au jus, elle n’en peut plus et gicle de jouissance. Jamais une sodomie n’aura été aussi violente et bonne que celle-ci, elle n’hésite pas lui demandé de le voir en privé pour remettre ça.

 

Category Tag

Add your comment

Your email address will not be published.